[ Accueil ] [ Album Photos ] [ Notre Maison ] [ Nos Collections ] [ Apprendre L'arabe ] [ Education Islamique ] [ Histoires du Coran ] [ Histoires Prophètes ] [ Questions de Jeunes ] [ Questions de Couples ] [ Contes d'Orient ] [ Contes Merveilleux ] [ Etudes - Réflexions ]

[ Revue Colombus ] [ Notre librairie ] [ Institut Formation ] [ Pour Commander ]

 
 

 Dès 5 ans : Parcours « J'aime ma religion » (en Français)


  

  • Une nouvelle méthode pédagogique d’éducation islamique pour enfants à partir de 5 ans.
  • Un éveil à une vie de foi enracinée dans la vie de l’enfant et fondée sur la Parole de Dieu.
  • Ce cheminement peut être vécu en famille, à la mosquée ou en école au long d’une année scolaire.
  • Propose aux parents un accompagnement de leurs enfants et une initiation à la religion musulmane.
  • Offre aux enseignants et animateurs des outils pédagogiques facilitant au maximum leur rôle. 
  • 5 niveau sont disponibles.

Le programme d’éducation islamique au primaire « J’aime ma religion »  :

  • 1— contribue au développement de l’élève en lui faisant découvrir et apprécier une manière d’être humain portant la marque du projet musulman ;
  • 2— vise une première initiation et appropriation de quelques bases fondamantales de la religion musulmane.
  • 3— contribue à la formation morale.

Il s’agit ici de faire connaître à l’élève un art de vivre, une philosophie de la vie, une vision du monde. Il est question de lui faire découvrir progressivement que la foi musulmane marque la manière de vivre, qu’elle n’est pas en marge de la vie ou tout simplement un aspect de la vie. ةvidemment, cela ne se fait pas en un jour, ni en une année, ni même en un cycle du primaire. Il importe aussi de souligner que la foi musulmane est présentée à l’élève, sans contrainte mais dans le respect de sa liberté.

Le programme « J’aime ma religion » permet de déterminer, sous la forme de six compétences, les grands apprentissages que feront les élèves.

Ces compétences sont libellées comme suit :

  1. — Mémoriser et comprendre le sens d’un certain nombre de sourates du Coran.
  2. — Enoncer les grandes convictions et les symboles majeurs de la foi musulmane (عقيدة).
  3. — Apprendre à s’interroger sur ses choix et ses actions, à la lumière de l’Islam  (الآداب والأخلاق).
  4. — Porter attention à la pratique du culte musulman (ablutions, prières, etc..) (عبادات).
  5. — Apprécier la vie du prophète Mohammad (sur lui la paix !) (سيرة الرسول).
  6. — Apprécier la vie et les histoires des Prophètes (Adam, Abraham, Jésus...) (قصص الأنبياء).

Dans l’éducation d’un enfant, éduquer à la vie et éduquer à la foi sont deux démarches qui se croisent sans cesse. L’initia­tion à la vie musulmane, l’accueil de la Parole de Dieu et la vie de l’enfant sont les pôles de cette relation à Dieu et aux autres. Il y a un va et vient entre ces trois pôles.

« J'aime ma religion » fait découvrir à l’enfant Dieu pré­sent et agissant au coeur de sa vie. Il le fait grandir en relation avec Dieu. Il lui permet d’entrer petit à petit dans l’histoire des musulmans. Il l’invite à vivre les grandes attitudes musul­manes (la prière, le partage, ... ). Il propose une première approche des symboles musulmans.

« J'aime ma religion » propose une démarche symboli­que. Cette démarche s’appuie sur l’expérience de la vie de l’enfant. Elle la met en rapport avec l’expérience de foi en Dieu. Elle ouvre à un agir éclairé par la parole de Dieu. Cette démarche donne à vivre et à penser. Elle permet un acte de foi personnel et une vie de prière au sein d’une communauté croyante.

Les choix pédagogiques

Pour mener à bien cette éducation islamique, la pédago­gie privilégie plusieurs dominantes : le texte, l’image, le conte, les activités manuelles, le chant et les invocations.

Elles rejoignent l’enfant dans sa manière d’appréhender la vie. Elles lui procurent du plaisir, lui permettent d’acquérir des connaissances et d’entrer en relation avec l’autre.

L’image.

Une image est un vrai langage, au même titre que les mots. Elle occupe une place importante dans les documents de Lumière sur mon chemin. Les couleurs et le graphisme sont délibérément variés. L’image permet à l’enfant d’avoir une perception immédiate forte,

de trouver un intérêt esthétique,

de se projeter dans la situation représentée,

de trouver un support attrayant, un moyen privilégié de susciter l’échange.

L’enfant qui regarde une image est impressionné : ce qu’il a vu le marque et le nourrit au même titre qu’une parole. L’image qui accompagne textes et récits coraniques est un enseignement en soi.

 Le conte.

Raconter c’est : enchanter les enfants, enrichir leur imagination,

satisfaire leur goût de la poésie, de la beauté, de la gaieté,

ouvrir leur coeur à des sentiments qui font grandir comme l’amitié, la fidélité, le courage. Un enfant qui écoute ou lit des contes s’ouvre à l’expression symbolique et se dispose à accueillir une parole qui vient d’ailleurs : dans la lecture coranique.

Les activités manuelles.

Toute activité manuelle permet à l’enfant de manipuler et ainsi de découvrir des formes, des couleurs, des matériaux variés d’utiliser des outils divers ; d’expérimenter ce qui résiste, ce qui est difficile, ce qui échoue parfois d’organiser l’espace ; d’exprimer par une création personnelle ce qui est en lui, de telle sorte qu’il puisse le communiquer librement. L’enfant qui manipule entre dans une compréhension du monde, de luimême et des autres. Ainsi, en cours de reli­gion, les activités manuelles ne sont pas accessoires ; elles sont un moyen de s’approprier le message.

Le chant et les invocations.

Ecouter une cassette incite l’enfant à chanter, non seulement en équipe, mais aussi à la maison, seul ou avec ses parents, ses frères et soeurs. Chanter et invoquer Dieu c’est :

  • vibrer dans tout son corps
  • mémoriser un texte de façon privilégiée exprimer ses sentiments
  • harmoniser sa voix aux autres voix.

Un enfant qui chante et qui invoque Dieu est vivant. Il médite la Parole, il dit sa foi, il exprime sa prière, avec des mots d’aujourd’hui.

Chaque enfant a le droit d’invoquer Dieu à sa façon, avec ses mots, sa sensibilité ! Car il est important que ce soit vraiment ses invocations, même si c’est une invocation « profane » qu’il a envie de réciter.

Peu à peu, avec ses parents ou d’autres musulmans, il se familiarisera avec les invocations traditionnelles connues du Prophète Mohammad (sur lui la paix !). Il est bon de proposer des formes variées d’invocations qui donneront des idées aux enfants, et leur permettront d’enrichir leurs expressions. Dans ce livre, les textes d’invocations sont nombreux et variés.

 

La collection est composée de 5 niveaux d'enseignement :

 

  

 Niveau Préparatoire

الـمـسـتوى الـتحـضيري

Niveau 1

 

 Niveau 2

 

 Niveau 3

 

 Niveau 4

 

 

 

[ Accueil ] [ Album Photos ] [ Notre Maison ] [ Nos Collections ] [ Apprendre L'arabe ] [ Education Islamique ] [ Histoires du Coran ] [ Histoires Prophètes ] [ Questions de Jeunes ] [ Questions de Couples ] [ Contes d'Orient ] [ Contes Merveilleux ] [ Etudes - Réflexions ]

[ Revue Colombus ] [ Notre librairie ] [ Institut Formation ] [ Pour Commander ]


Copyright © Editions JSF - 2010